isolation des combles

En Ile de France comme dans de nombreuses autres régions, les dépenses annuelles en chauffage peuvent être importantes. Il est pourtant possible de les réduire efficacement en améliorant l'isolation de sa maison.

Les combles sont à isoler prioritairement

L'isolation des combles prime toujours sur celle des autres parties de la maison. En effet, alors que 10 % de la chaleur issue de vos appareils de chauffage fuite par le plancher et que les murs et les fenêtres peuvent chacun en laisser échapper 20 %, vos combles peuvent être responsables de la perte de 35 % de cette chaleur, dans les pires cas. Procéder à leur isolation permet ainsi d'alléger fortement vos factures énergétiques. Les Français dépensent en moyenne 1600 euros par foyer et par an en chauffage, sur lesquels une bonne isolation permet d'économiser plusieurs centaines d'euros. L'isolation d'une toiture, quant à elle, coûte en moyenne 1500 euros et peut donc être rentabilisée en quelques années seulement, à plus forte raison si vous disposez d'une des nombreuses aides au financement disponibles. Si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur l'isolation des combles, cliquez ici et contactez un professionnel intervenant en Ile de France.

Choisir une isolation adaptée

L'isolation de toiture peut différer d'une habitation à une autre et les conseils d'un spécialiste peuvent être précieux pour déterminer le type d'isolation le plus adapté à votre cas. Vous devrez notamment choisir, en fonction de l'utilisation que vous faîtes de vos combles, de les isoler au niveau de leur plancher ou des rampants du toit, afin de les intégrer ou non au reste de la maison. Des combles perdus, ou impossibles à aménager, représenteraient une dépense en chauffage superflue et devraient donc être isolés au sol. Pour un grenier aménagé, l'on choisira plutôt d'isoler les rampants. C'est alors entre une isolation intérieure et extérieure qu'il faudra trancher. Chacune à son coût, son efficacité et les conseils d'un professionnel seront à nouveau utiles. Enfin, des précautions devront être prises pour lutter contre l'humidité, principalement combattue par la pose d'un pare-vapeur sur vos matériaux isolants. Sans ce dernier, la durée de vie et l'efficacité de la couche isolante seraient fortement réduites.

Bénéficier d'aides de financement

Depuis 2013, l'isolation des combles peut être intégralement financée par l'Etat sous certaines conditions. Si vous disposez de combles perdus ne possédant pas une isolation de moins de 15 ans, vous êtes peut-être éligible à cette offre de gratuité. Elle concerne les résidences principales situées dans les départements de France métropolitaine, à l'exception des départements méditerranéens et est également soumise à des critères de revenus. Pour une famille de quatre personnes résidant en région parisienne, l'offre sera accessible si les revenus annuels ne dépassent pas 30 000 euros environ. Ce seuil est revu chaque année. Autrement, d'autres aides financières existent et peuvent diminuer les coûts de vos travaux d'isolation de moitié.

Articles similaires