ventilation de maison

Les problèmes d’humidité et d’odeurs s’expliquent généralement par un dysfonctionnement, voire une absence d’un système de ventilation. Ces nuisances peuvent vous être épargnées si vous disposez d’une bonne ventilation de maison. Dans le cas contraire, choisissez entre les différents modèles proposés sur le marché. Si vous éprouvez du mal à sélectionner le bon modèle, suivez les quelques conseils dans ce guide.

Les différents types de VMC

La VMC simple flux autoréglable

La VMC (Ventilation mécanique contrôlée) simple flux autoréglable consiste en un système de ventilation utilisé dans le cadre de petits travaux de rénovation. Ce genre de dispositif est parfait pour quelques infimes opérations de réparations de votre cuisine ou de votre salle de bain.

Ce système de ventilation offre des débits d’air constants malgré la variation des conditions intérieures (taux d’humidité dans la maison, nombre d’occupants…) et extérieures (précipitation, vent…). Très abordable, il ne permet cependant pas de maximiser vos économies sur le long terme. Le dispositif n’est pas très optimisé et il en est de même pour la qualité. Malgré ces quelques inconvénients, ce type de ventilation remplit parfaitement son rôle.

La VMC simple flux hygroréglable

La ventilation mécanique contrôlée simple flux hygroréglable convient aux budgets raisonnables. Ce genre de système propose un débit d’air varié selon le taux d’humidité à l’intérieur de l’habitation. Ce mode de fonctionnement assure une évacuation plus rapide de l’air humide tout en évitant les risques de gaspillages. La VMC garantit une parfaite économie de la consommation énergétique.

La qualité de l’air est optimale et la ventilation s’adapte aux besoins des occupants. Ce choix constitue un bon compromis entre la VMC simple flux autoréglable et la VMC double flux. Le principe d’un système de VMC simple flux est que l’air frais circule depuis les pièces de séjour et traverse les chambres avant d’être évacué dans les pièces de service au moyen d’un dispositif d’extraction.

La VMC double flux

La VMC double flux est destinée aux constructions neuves. Ce système demeure la meilleure ventilation maison en matière de qualité de l’air et d’économie d’énergie. Le dispositif demande un coût assez élevé et des installations de grande envergure. Les procédures d’aménagement peuvent s’accorder avec de lourds travaux de rénovation.

Ce genre de système de ventilation maison est idéal pour les logements qui bénéficient d’une bonne isolation et d’un bon niveau d’étanchéité. Dans le cas contraire, la VMC est inefficace. C’est pourquoi les constrictions certifiées RT 2012 correspondent mieux au système. Le dispositif s’accompagne d’un échangeur thermique, utilisé pour réchauffer ou refroidir l’air entrant. Ces opérations reposent sur le niveau de température de l’air ayant été rejeté.

Quelque soit le système choisit vous devez faire procédez à l'entretien de votre ventilation par un professionnel.

Les critères à prendre en compte au moment du choix

Le prix d’une ventilation

Avant de choisir votre système de ventilation maison, attardez-vous sur le prix de celui-ci. En matière de coût, le choix évident reste la VMC simple flux auto réglable. Les distributeurs comme les grandes surfaces de bricolage, les boutiques spécialisées et les marchands en ligne s’accordent à vendre ce type de ventilation maison à un prix très abordable. Ce système correspond aux logements en rénovation.

Une VMC hygro semble plus onéreuse en raison de son mode de fonctionnement. En plus d’offrir une bonne performance, ce dispositif assure une parfaite maîtrise de la consommation énergétique. Le VMC double flux reste le plus cher sur le marché. Pour cause, la complexité de son fonctionnement en fait à la fois un climatiseur et un chauffage.

La performance énergétique

La performance énergétique fait référence à la capacité du dispositif à économiser en énergie. La ventilation mécanique contrôlée double flux est parfaite pour maitriser les déperditions énergétiques. Le dispositif effectue un contrôle du débit de l’air à chaque entrée et à chaque grille d’extraction.

La VMC double flux apporte une meilleure qualité de l’air, car elle est équipée d’un filtre. Ce dernier s’empare des pollens ainsi que des autres types de polluants externes qui essaient de s’introduire à l’intérieur de l’habitation. Ce genre de système de ventilation est adapté aux besoins spécifiques des personnes souffrant d’allergies en tout genre. Choisissez ce type de VMC si votre maison dévoile des problèmes énergétiques, notamment une mauvaise maîtrise de la consommation d’énergie.

La complexité de l’installation et de l’entretien

Le niveau de complexité du dispositif repose sur son modèle :

  • Une ventilation mécanique contrôlée simple flux reste le système le plus facile à installer et à entretenir. Son aménagement peut être effectué par une seule personne
  • Une VMC double flux réclame des travaux fastidieux. Son installation nécessite un réseau de conduits d’air pour toutes les pièces de l’habitation. Ce genre d’opération demande l’intervention d’un spécialiste ventilation maison. Vous devrez ainsi régler les coûts d’achat du matériel en plus des frais d’installations.
  • Une ventilation mécanique contrôlée hygroréglable implique une conformité avec les normes en vigueur, en l’occurrence la Règlementation thermique 2012 et la ventilation maison BBC (Bâtiment basse consommation).