Le monoxyde de carbone est l’un des gaz inodores et invisibles, capables de causer la mort par intoxication de certaines personnes. L’une des premières causes de mortalité en France surtout entre octobre et Mars. Pour vous épargner un tel drame les experts vous proposent maintes solutions, du recours aux bonnes habitudes jusqu’à l’utilisation d’un détecteur de ce gaz toxique.

Symptômes d’intoxication par le monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore et invisible qui peut contribuer à une intoxication sournoise.

Voici les symptômes de la présence de monoxyde de carbone l’intérieur d’une maison :

La grande fatigue, les maux de tête, vertiges, nausées, et confusion mentale sont tous des signes alarmant. Dans une forme aiguë, l’intoxication peut entraîner une perte de connaissance, une paralysie musculaire, voire le coma. Elle peut s’avérer mortelle en moins d’une heure.

Causes de l'intoxication au monoxyde de carbone

Une mauvaise combustion de gaz, du charbon, du bois, du fioul au sein de l’appareil de chauffage, de chauffe-eau ou encore la présence des cheminées décoratives fonctionnant à l’éthanol, peut engendrer l’intoxication au monoxyde de carbone.

Une mauvaise utilisation d’appareil, les appareils de chauffage défectueux, la ventilation insuffisante des locaux, sont les principales causes d’accidents dramatiques tous les ans chaque année d’accidents dramatiques. Pour se protéger de ces malheurs, il faut les identifier en équipant sa maison d’un détecteur de monoxyde de carbone.

Pour plus de détails les experts ont classé les risques que l’on court avec des appareils utilisés à la maison suivant leur degré d’importance :

  • La chaudière (42 % des intoxications)
  • Le chauffe-eau (11%)
  • Le poêle/radiateur : (8%)
  • L’insert (foyer fermé de cheminée) et la cuisinière : 6% chacun
  • Le chauffage d’appoint, les barbecues, le groupe électrogène arrivent ensuite.

Solutions possibles

Pour se protéger du Monoxyde de Carbone, il faut s'assurer du système de ventilation de la maison et ne jamais boucher les grilles d’aération notamment dans la cuisine, la chaufferie, la salle de bain. Il est également nécessaire d’aérer la maison tous les jours et surtout en hiver.

La vérification des appareils de chauffage et de production d’eau chaude par un professionnel qualifié, ainsi qu’un ramonage mécanique de vos conduits et cheminées doit être réalisée au moins une fois par an.

Vous pouvez équiper votre logement de détecteurs de monoxyde de carbone, destinés à vous alerter de la présence de ce gaz. Mais, veillez à ce que cet équipement ne vous dispense pas des règles d’entretien et de vérification de vos appareils, d’aération des locaux…

Installation d’un détecteur de monoxyde de carbone

Pour que le détecteur de monoxyde de carbone fonctionne convenablement, il faut l’installer dans :

  • Les pièces entreposant des appareils à combustion : Cuisine, Garage, Salle de Bain et cela quel que soit le type d’appareil (ouvert ou non-raccordé…)
  • Chaque chambre à coucher disposant d’un appareil à combustion. Il est conseillé d’installer le détecteur le plus près possible du lit.
  • Dans les pièces à vivre : salon, salle-à-manger.

Si l’appareil de combustion est installé dans une pièce qui n’est généralement pas fréquentée, le détecteur de monoxyde de carbone doit être mis à l’extérieur de cette pièce pour pouvoir entendre l’alarme dès qu’elle se déclenche.

Articles similaires