Les chaudes journées d'été sont terminées en étant lentement remplacées par les froides journées de l'automne et l'hiver. C'est l'occasion idéale de faire quelques gestes pour rendre votre maison résistante à l'hiver. Il est notamment important de prendre soin de vos fenêtres et de vérifier leur étanchéité car, c'est la seule façon de garantir le bon fonctionnement et la longévité de vos fenêtres. Découvrez comment entretenir vous-même vos fenêtres en quelques étapes en plus de quelques conseils que vous devez garder à l'esprit pour bénéficier d’une bonne isolation.

Le nettoyage efficace des fenêtres

La condition de base pour une longue durée de vie et une bonne fonctionnalité en terme d’isolation est un nettoyage régulier. Il est recommandé de nettoyer les vitres en premier lieu afin de pouvoir effectuer l'entretien et la maintenance avec succès. De même, les petits défauts peuvent être détectés et réparés plus rapidement lorsque les fenêtres sont propres. Nettoyer ensuite les ferrures sales avec un chiffon humide et un nettoyant neutre. Les rails de roulement et de guidage doivent être nettoyés au moins une fois par an et veillez également à ne fermer la fenêtre qu'après que les parties nettoyées aient séché.

Avant de commencer à nettoyer vos fenêtres et volets, vous pouvez vérifier votre contribution à un nettoyage efficace des fenêtres. Voici les étapes pour faire briller vos cadres, rebords de fenêtres et vitrages sans laisser de traces.

Le bon entretien des fenêtres

  • Les joints

Les joints autour d’une fenêtre ne sont pas seulement sollicités par l'ouverture et la fermeture de la fenêtre, mais aussi par des influences extérieures. En effet, les rayons UV, les fluctuations de température et les conditions météorologiques rendent les joints en caoutchouc fragiles. Les conséquences sont les courants d'air et l'augmentation des coûts de chauffage. Cependant, cela peut également favoriser la pénétration du pollen et de la poussière ainsi que du bruit. Pour protéger l'environnement et votre portefeuille, un entretien annuel des joints en caoutchouc est donc nécessaire. Vérifiez d'abord si les phoques sont poreux ou s'ils ont perdu leur élasticité. Si c'est le cas, la seule chose à réaliser est de faire remplacer les joints par un spécialiste. Pour éviter ces coûts, il est nécessaire de nettoyer les joints régulièrement et les graisser ensuite. Un peu de vaseline ou un crayon gras suffit. Si nécessaire, demandez conseil au personnel des magasins de bricolage ou des magasins spécialisés. Laissez sécher la graisse pendant environ 20 minutes avant de fermer la fenêtre.

  • Les ferrures

Après avoir nettoyé les ferrures de la saleté, il est temps de les entretenir vous-même. Vérifiez d'abord toutes les pièces mobiles et les points de verrouillage de votre fenêtre. Ces derniers devraient être huilés une ou deux fois par an pour garantir leur bon fonctionnement. La graisse en spray sans résine et sans acide d'un revendeur spécialisé convient pour un huilage, mais il ne faut oublier d’enlever soigneusement l'excès de graisse. Si vous constatez des défauts dans l'utilisation quotidienne, des ajustements doivent être effectués sur les raccords. Il est recommandé de confier cette tâche à un spécialiste, car sinon les ferrures peuvent se tordre et doivent être remplacées complètement. Pour éviter des dommages majeurs et coûteux, il est important de garder un œil sur vos fenêtres et de réparer immédiatement les dommages mineurs. Vous pouvez également conclure un contrat d'entretien avec un revendeur spécialisé qui se chargera de tous les travaux d'entretien et de maintenance pour vous. Ainsi, le froid de l'hiver reste dehors et vous pouvez vous mettre à l'aise à l'intérieur.