chambre de bébé
Après de nombreuses visites de logements, durant vingt années, lors de séances de kiné respiratoire, voici quelques conseils "santé", quelques évidences pour certains (si c'est le cas, c'est plutôt bon signe pour la santé de vos enfants). Ces petites histoires qui suivent n'ont  pas pour but de culpabiliser les parents, ni la prétention de tout raconter. A vous d'écrire le récit quotidien de votre enfant . S'appelle t-il Maëlle ou Marius ?

Ma chambre est un cocon

Je m'appelle Maëlle, et  pour ma naissance, mes parents m'ont préparé une chambre toute neuve, avec de belles couleurs, un parquet clair, et des fenêtres qui me protègent du froid .
 
J'ai un an, et je suis bien dans mon petit nid douillet.
 
J'y joue presque toute la journée, et l'hiver ,dans ce cocon, je dors bien au chaud.
 
Le soir, mon papa vient me faire des bisous, me met, près de moi,  tous mes copains "peluche", et maman me lit souvent une belle histoire.
 
Le matin, je me réveille dans les bras de maman. Puis elle m'habille avec des habits tout propres, qui sentent bon.
 
Après le "bib", je joue sur mon tapis de jeu, avec tous mes jouets. J'ai mon chat "Alaska" qui vient souvent me câliner, et , des fois, il se cache dans mon lit. Aujourd'hui, je tousse un peu !
 
Quand maman passe l'aspirateur, ça ne me réveille pas, le bruit de l'aspi ça me rassure, et quand elle lave, ça sent trop bon.
 
Avant midi, je joue dans mon parc à coté du poêle à bois. Il y fait bien chaud, maman a mis plein de bois avant de partir au travail. Papa cuisine. La hotte ronronne doucement.
 
J'ai un grand frère qui joue souvent avec sa console et sa tablette. Il m'a dit qu'il me les prêtera quand je serai grande.
 
Cet après midi, je vais voir mes copains à la crèche. La dernière fois, je suis revenue avec le nez qui coule. Maman était inquiète. Elle a fait venir le médecin.
Le soir, papa me raconte  l'histoire du petit Marius. La voici!
 

La chambre de Marius

 
Marius est un petit garçon, né en 1904, à la campagne.
 
Le soir, dans sa chambre, il se glisse tôt sous son gros édredon ( pas de TV, ni d'internet !), les pieds au chaud sur la bouillotte .
 
Il se réveille, au lever du soleil, et l'hiver, il y a parfois de la glace, à l'intérieur de ces vitres. Il ne tousse pas souvent le matin, car, avec l'air frais qui rentre dans sa chambre, les microbes ne font pas les malins.
 
Après un bon déjeuner complet, il va donner du blé aux poules de sa ferme, avant de partir à l'école à pied. Tous ces exercices, à l'air libre, lui font faire de grandes respirations.
 
A la récré, il mange des petites pommes. Il en a toujours plein.
 
C'est sa maman qui les  glisse dans ses poches avant de partir le matin.
 
 Bien sûr, dans sa maison, il y a de la poussière, de la fumée parfois, qui vient de la cuisinière à bois . Mais quand il va gambader  la journée, en allant chercher les vaches au pré, ou quand il fait des cabanes dans les arbres avec ces copains, il respire à plein poumon. Parfois, il tousse fort , puis après, cela va  mieux.
 
Tous les jours, il fait des activités physiques, ça développe les muscles y compris celui du cœur. Un grand cœur qui s'est arrêté après la centaine, après une longue vie faite d'oxygène et de santé … avec toujours quelques pommes dans les poches.
 
Alors Maëlle ou Marius?..........A cette question, ne faudrait-il pas plutôt répondre : le prénom de votre enfant !
 
A vous d'écrire sa propre histoire, et de faire des choix, peut-être à mi-chemin entre le quotidien de Maëlle et celui de Marius  !
 
Voici les renvois de la chambre de Maëlle (valable aussi parfois pour la chambre de Marius !)
 
 Les conseils donnés ci-dessous sont extraits d'un guide complet ( à paraître !)
 
Les enfants passent 22/24H à l'intérieur. L'air intérieur doit être de qualité et suffisamment renouvelé. Durant les longues heures de sommeil, la respiration est au ralenti. Ce sont les activités qui facilitent l'évacuation des sécrétions . Ne pas boucher les entrées d'air sur les fenêtres même l'hiver!
 
Jouets , peluches (made in Asia) "polluent " l'air respiré. Sont-ils lavables? Housses, taies sont-ils traités anti-acariens? Peintures , parquets contiennent-ils peu de COV (voir étiquetage obligatoire).
 
La nuit, t° à 18 °, c'est idéal, à 23°C , il y a plus de germes, d'acariens. L'air trop sec assèche les poumons, les sécrétions ont du mal à être évacué. L'humidité idéale est entre 40 et 65 %. Un appareil humidificateur, bien réglé, est parfois souhaitable. Il peut jouer un rôle d'aérosol.
 
Toutes les odeurs (lessive, assouplissant, eau parfumée, détergeant) peuvent être suspectes : bien choisir ces produits, bien rincer, bien aérer. Eviter de laver un sol encore chaud (le chauffage au sol diffuse plus les produits).
 
Pas d'animaux dans la chambre (allergies, acariens, etc..)
 
Une toux grasse élimine les sécrétions qui contiennent des particules. Le sirop contre la toux, c'est uniquement pour la toux sèche. Le  lait et le sucre ont tendance à épaissir les sécrétions qui sont alors plus difficiles à évacuer .
 
 L'aspi avec sac à poussières renvoi les particules fines dans la pièce (aérer après passage, ne pas passer l'aspi avant la sieste).
 
Le mieux, c'est l'aspi cyclonique (bac à eau qui colmate les petites poussières) ou aspi centralisée (rejet vers l'extérieur)
 
Au Canada, les parfums et autres produits parfumés sont interdits dans certains lieux ou hopitaux publics.
 
Ce n'est pas un hasard. Préférer de véritables huiles essentielles certifiées bio. L’huile essentielle concentre les bienfaits des plantes, mais aussi des pesticides utilisés pour leur culture. Dans le doute, ne rien vaporiser sur l'oreiller !
 
Il faut de l'oxygène pour une bonne combustion ( gaz, poêle à bois, insert) et diminuer ainsi les risques d'intoxications (le monoxyde de carbone est inodore). Les pièces sont-elles suffisamment ventilées?
 
Souvent, dans les constructions neuves, par économie d'énergie, les produits de la combustion (cuisine) sont aspirés et rejetés dans la même pièce par la hotte. Les filtres de la hotte sont-ils efficaces et bien entretenus ?
 
Les appareils électroniques ne doivent pas restés en charge la nuit. Les fils électriques, vers la tête de lit, sont à éviter: Le fameux principe de précaution, avant d'en savoir un peu plus sur les ondes électromagnétiques !
Articles similaires