Une VMC est l’abréviation de Ventilation Mécanique Contrôlée, un ensemble de systèmes qui évacuent l’humidité ainsi que l’air pollué dans une maison. Après, il y a un renouvellement de ce dernier en air frais qui contribue à préserver la santé des gens qui habitent, mais également la durée de vie des équipements ménagers grâce à l’élimination des moisissures. Mis à part ces deux faits, la disposition d’une VMC dispose encore plus d’avantages que ce soit à simple ou à double flux.

L’installation d’une VMC

Le fait d’installer une VMC nécessite une habilité hors norme, mais facile à acquérir. Cette opération pourrait sembler complexe pourtant une personne non maladroite devrait déjà faire l’affaire. Sa réalisation se subdivise en cinq étapes bien distinctes dont la première est la vérification des accessoires d’installation et la vérification si la VMC à installer ne présente aucun défaut.

La seconde consiste à mettre en place les gaines avec les manchettes, la troisième étape est l’installation du groupe d’extraction d’air, la quatrième est l’action de poser les bouches d’extractions à leur place. Enfin, la dernière et dernière étape est le test adresse à la VMC. Pour un installeur habile, ces cinq étapes peuvent être exécutées en un rien de temps outre que trois heures. Cependant, cette durée pour personne habile pourrait varier jusqu’à quatre heures de travail selon le nombre de gaines à installer.

Les avantages de l’installation d’une VMC dans son habitat

Installer une Ventilation Mécanique Contrôlée dans sa maison présente de nombreux avantages puisque cette dernière possède d’innombrables fonctions. D’abord, elle participe dans l’économie de l’énergie. En effet, le système de ces dispositifs remplace complétement le fait d’ouvrir les fenêtres afin d’aérer une pièce, en évitant le gaspillage. Dans un autre angle, une VMC contribue à l’isolation d’une habitation. Cela ne se présume pas qu’à un simple pose bloc isolant sur la toiture ou sur le mur mais un habitat bien isolé ne laissant pas échapper l’humidité à l’extérieur de la maison en question. En fait, elle contribue énormément au renouveau de l’air ambiant grâce à une aération de l’intérieur de la chambre. Et en plus de tout cela, une VMC sécurise la maison de l’humidité surtout dans la salle de bain ou la cuisine ou la buanderie. La ventilation qui consiste à extraire l’air vicié et l’introduction de l’air fraiche se bat contre la propagation des moisissures. Si jamais ces moisissures se développent dans la maison alors il y aura un risque de destruction des équipements présents dans la salle humide telle le chauffe-eau dans les salles de biens.

Par ailleurs, ce système mécanique extrait l’air pollué ou vicié dans la maison en l’évacuant vers l’extérieur. Ainsi, les allergies ainsi que les irritations causées par le vernis, les pollens, les fumées de cuissons ne seront que des lointains souvenirs si dans une maison est installée une VMC. En d’autres termes, le fait d’installer une VMC est une certaine obligation si une personne souhaite préserver la santé de sa personne ainsi que de son logement. La bonne circulation de l’air pollué provenant de la maison et l’air frais provenant de l’extérieur offre un merveilleux équilibre face à l’humidité. Ainsi, les asthmes et les allergies peuvent s’arrêter, le propriétaire ne doit plus évoquer de l’inquiétude concernant son logement puisque si l’air est régulièrement frais, les moisissures ne se présenteront pas et il n’y aura point de dégâts.

Qu’est-ce qu’une VMC ou Ventilation Mécanique Contrôlée ?

Ventilation Mécanique Contrôlée est abréviée VMC. C’est un système de ventilation dans une maison, c'est-à-dire que ce sont des dispositifs mécaniques assemblés et assurent le renouvellement d’air vicié à l’intérieur des chambres humides. Par exemple, ces systèmes de ventilation sont présents dans la cuisine, les toilettes ou la salle de bain. Son fonctionnement est assuré par une centrale de ventilation forçant l’extraction de l’air vicié et introduit de l’air frais tempéré. De ce fait, elle est intégrée dans le bâtiment. Plusieurs modèles de système existent en fonction du besoin des habitants de la maison comme la VMC double flux ainsi que la VMC simple flux. Par ailleurs même une VMC simple flux et une VMC double flux disposent encore une multitude de modèles. La Ventilation Mécanique Contrôlée simple flux possède de deux modèles dont le premier autoréglable et le deuxième hygroréglable.

La spécificité de ce premier modèle simple flux, c'est qu’il met en dépression les pièces humides par un extracteur d’air. Mais même si elles sont toutes des VMC simple flux, pour l’autoréglable l’air se renouvelle automatiquement par heure. Généralement, le débit d’air qui sort est contrôlé à partir d’un volet sur les ouïes ainsi qu’à l’aide d’un réglage du degré de l’ouverture de la trappe aspirant l’air. Mais pour le système d’hygroréglabillté le contrôle de la ventilation exige la relativité du taux d’humidité. Cette relativité module la ventilation dans les pièces ou la plupart des activités s’exercent. La VMC double flux dispose, elle aussi, de deux types : hygrogérable et thermodynamique. Le système d’hygroréglabilité est le même, mais c’est pour celui de la thermodynamique qu’il y a une légère différence. En effet, elle est peut-être différente, mais c’est la plus performante. En hiver ce système de ventilation rapporte de la chaleur dans la pièce et en été, elle rapporte de l’humidité.

Quels sont les différents modèles de VMC

Deux types de VMC sont les plus couramment installés dans une maison. D’abord, il existe un modèle de VMC appelé VMC simple flux. Ce premier type est la plus basique parmi ces deux modèles. Alors son installation ou l’action même d’installer une VMC simple flux chez soi est moins onéreux. Ce dernier est constitué d’une masse compacte motrice installée théoriquement au niveau du toit de la maison. Ce bloc est uni solidairement avec des gaines de dégorgement munie de bouches d’éradication qui sont accordées dans les chambres d’eau dans la maison et favorisent l’aspiration de l’humidité, exactement comme les puanteurs.

L’air invalide va donc être dirigé vers la masse compacte motrice grâce aux gaines. Ensuite, il est rejeté en-dehors de la maison. Les moyens d’introduction d’air sont mis en place par-dessus les fenêtres dans les chambres d’habitation comme le living-room, le bureau, etc. Puis, ils récupèrent l’air nouvel provenant de l’extérieur afin de le répandre immédiatement dans l’habitat. En outre, une VMC simple flux peut être soit hygroréglable, soit auto réglable. La différence, c'est que pour l’hygroréglable, le débit d’air se diversifie selon le niveau d’humidité de la pièce tandis que pour l’auto réglable le débit d’air ne présente pas de variation.

Installer une VMC double flux pour plus d’avantages

Le deuxième modèle double flux est plus performant que la VMC ordinaire. De plus, celui-ci n’exige pas un aménagement spécifique au-dessus des fenêtres pour l’introduction de l’air frais. Et en plus d’aider dans le renouvellement de l’air ambiant, la VMC double flux récupère l’énergie de l’air vicié dans la maison et diffuse ensuite de l’air frais. Ce système s’effectue grâce aux systèmes de séparation de gaines par un échangeur thermique.

Par ce fait, cet air nouveau qui circule dans la maison ne refroidit pas puisqu’il est assez tempéré. Le fait que cette VMC soit équipée d’un filtre, il débarrasse à l’entrée les fines particules polluées contenues dans l’air. Ce qui signifie que c’est un modèle de ventilation spécifiquement écologique. Son débit d’air présente une variation selon le niveau d’humidité alors ce modèle de VMC est hydro réglable.