sante-habitat

Nonobstant l’information, la facilité de communication et le divertissement que procure l’ère de la technologie, de nombreux appareils nous plonge dans un environnement saturé d’ondes. Ce constat nous conduit à s’interroger sur les conséquences de ces émissions sur la santé. Pour dilapider ce doute, nos experts ont déniché des astuces efficaces pour traquer et détourner les champs électriques et magnétiques à domicile.

Ondes éléctromagnétiques

Un champ électrique est produit par une différence de potentiel (ddp) entre deux points : plus la différence de potentiel est élevée, plus le champ qui en résulte est intense. Il est actif même s’il n’y a pas de circulation de courant. Tout fil électrique sous tension produit un champ électrique dans son voisinage. Les champs magnétiques se déclenchent avec le déplacement de charges électriques. Ils n’apparaissent que lors du passage d’un courant électrique dans un conducteur. Plus le courant est élevé, plus le champ magnétique sera important.

On distingue :

  • les champs statiques ;
  • les champs de basses fréquences et d’extrêmement basse fréquence ;
  • les radiofréquences.

Les ondes électromagnétiques sont omniprésentes dans nos maisons. Elles se déclinent en : Téléphones sans fil, électroménager (fours à micro-ondes), réseau wi-fi, dizaines de mètres de fils électriques courant dans nos cloisons, multitude d’appareils sous tension.

Les ondes électromagnétiques est un terme générique désignant deux types de champs : le champ électrique et le champ magnétique.

Les appareils électriques, dont on dispose et on se sert, rayonnent en permanence chez nous et contribuent à une pollution électromagnétique accrue.

Comment dévier le champ électrique

Le champ électrique peut être bloqué par le biais de maintes astuces. Par exemple le fait de planter des arbres entre une maison et une ligne à haute tension permet la capture du champ électrique et sa déviation vers la terre. Ainsi un champ électrique de 1 000 V/m, peut baisser à 10 ou 20 V/m derrière les arbres. Dans la maison, le plus simple et de relier les appareils à la terre, tels que le réfrigérateur. Ainsi la norme NFC 15-100 sur la sécurité électrique exige la mise à la terre uniquement des prises électriques situées dans les pièces d’eau. Pour l’ordinateur dont le rayonnement peut atteindre jusqu’à 250 V/m au niveau de la tête, le mieux est de se servir d’une rallonge pour brancher l’appareil sur une prise reliée à la terre.

Quant aux appareils isolés, ils sont, paradoxalement, très émetteurs. Les petits appareils comme les sèche-cheveux ne doivent pas, être reliés à la terre, car ils seraient extrêmement dangereux.

Les champs électriques à très basse fréquence (50 Hz) de ces appareils baissent à proportion du carré de la distance quand la distance double, l’intensité du champ est divisée par quatre. Aussi, éloigner un sèche-cheveux de 10 cm du crâne fait chuter son rayonnement de 50 %. Toutefois, Cette solution n’est pas toujours possible, pour un rasoir par exemple.

D’autres radiateurs pouvant être installés dans une salle de bains sont également de classe 2 et sont utilisés dans une chambre ou un salon. Mais dans ce cas, il faut veiller à les éloigner du lit ou du canapé, car un panneau rayonnant, par exemple, peut émettre jusqu’à 600 V/m.

Echapper aux champs magnétiques

Le champ magnétique ne peut pas être arrêté parce qu’il est capable de traverser tout, les cloisons, le béton, le granit, le corps humain… Cela n’empêche qu’il existe une solution pour nous protéger des ondes électromagnétiques, et ce en s’éloignant de la source. L’intensité de ce champ baisse habituellement au-delà de 2 cm. C’est pourquoi, il faut éviter de placer une chaudière ou un radiateur électrique derrière la cloison à laquelle est adossée la tête de lit. Les téléphones sans fil ne doivent pas être placés sur la table de chevet ou un bureau et il faut également opter pour un modèle à fiable émission.

Il est également possible de faire appel à des sociétés de diagnostic pour traquer les ondes électromagnétiques afin de vous réaliser une série de mesures dans chaque pièce et vous proposer des solutions pour faire baisser le niveau d’exposition : par exemple, désactiver le wi-fi de la box internet et la connecter avec un fil ; utiliser une housse de protection pour en diminuer le rayonnement.

Articles similaires