La HACCP (acronyme pour Hazard Analysis-Critical Control Points) est une méthode d’analyse couramment utilisée dans le secteur de l’agro-alimentaire. En effet, c’est une référence dans le domaine et les industriels y recourent pour produire conformément à la règlementation CE en vigueur, en matière de règles d’hygiène et de sécurité alimentaire.

L’importance de l’hygiène dans l’agro alimentaire

Les microbes et les bactéries sont présents partout et ceux qui travaillent dans le secteur agroalimentaire, la restauration savent que pour fonctionner il est obligatoire de respecter des règles d’hygiène et de sécurité alimentaire. Si l’on prend en exemple, le secteur de la restauration les chiffres parlent d’eux-mêmes. En France, cinq millions de repas sont servis quotidiennement dans les cantines, la restauration rapide. Une mauvaise hygiène ou le non-respect d’une règle sanitaire peut entrainer une catastrophe, une intoxication sanitaire. Bien évidemment le risque zéro n’existe pas mais il est possible de le réduire considérablement. Tout le monde sait aussi que les scandales alimentaires sont nombreux et sont souvent liés à des fabricants peu scrupuleux qui font abstraction de la règlementation.

Respecter les règles et normes d’hygiène

Si certaines bactéries et moisissures ont leur utilité, il en existe aussi un grand nombre qui induisent chez le consommateur des troubles pathogènes. Par exemple 1/3 des intoxications alimentaires sont en lien avec les salmonelles et les salmonelloses. Les staphylocoques quant à eux sont à l’origine des deux autres tiers de toxi-infections en France. Le respect des mesures d’hygiène et de sécurité alimentaire est par conséquent une obligation pour tous ceux qui exercent une activité dans ce domaine. Chaque entreprise, chaque artisan est tenu de respecter des règles d’hygiène stricte dans ses méthodes de fabrication, au sein de son unité de production et dans ses locaux.

La HACCP, une méthode performante

Lorsque la démarche HACCP (Hazard Analysis-Critical Control Points) est utilisée correctement, elle permet d’écarter la plupart des risques qui peuvent se présenter tout au long du processus de fabrication ou de la phase de distribution alimentaire. En effet, les risques microbiologiques, les risques physiques liés à l’hygiène du personnel, les risques chimiques sont écartés et permettent de produire des aliments conformes aux normes d’hygiène et de sécurité alimentaire en vigueur. Des points de contrôles sont placés à des endroits stratégiques de la production et font l’objet d’un système de surveillance efficace et performant. Il est très simple de trouver le détail de ces pratiques d’hygiène et de sécurité alimentaire sur internet.

Articles similaires