sante-habitat

Plusieurs problèmes vous gênent à l’intérieur de votre maison comme la condensation, l’apparition des traces d’humidité ou de moisissures sur le bâti ? Vous n’avez qu’à évacuer la vapeur d’eau produite par l’activité à l’intérieur des bâtiments (douches, cuisine, lavage, séchage…) et ce par le biais d’une ventilation optimum.

Importance de la ventilation dans une maison

La ventilation est un processus permettant à la qualité de l'air intérieur d’une maison de se renouveler dans toutes les pièces afin de bénéficier du confort et de la bonne santé. Elle permet d'éliminer les mauvaises odeurs qui ont tendance à s'accumuler dans les enceintes closes et nous épargne l'utilisation excessive des désodorisants qui accentuent les composés organiques volatils en suspension dans l'air.

Les constructions anciennes se caractérisent par une ventilation naturelle très prononcée parce que leurs matériaux n’apportent qu’une étanchéité mal exécutée. Ce qui permet à l'air intérieur de trouver des points d'infiltration. Mais avec les nouvelles techniques de construction, l’isolation est devenue primordiale dans les nouveaux bâtis apportant aux habitants une étanchéité optimale et une isolation thermique indéniable.

La ventilation naturelle

La ventilation naturelle d'un ascenseur privatif ou des pièces ordinaires d'un logement est le premier élément à prendre en compte pour vivre dans un environnement sain et confortable. Son principe de base repose sur le concept de tirage thermique qui rafraichit l'air ambiant dans les pièces de la maison et protège de la pollution de l'air intérieur. La ventilation ne consomme rien en matière d’électricité et n'entraîne pas des coûts d'utilisation.

Aération ou ventilation ?

Une bonne aération n’est pas toujours suffisante pour vous assurer un renouvellement d’air complet. La ventilation est le must du bien-être et de la bonne santé. Pour limiter une pollution de l’air intérieure due à une condensation de vapeur, il convient de recourir à un système de ventilation adapté au logement et à son occupation qui pourra limiter toute nuisance, éviter que l’eau ne ruisselle sur les parois, détériore les revêtements... et dégrade le bâtiment. Mais avec ou sans système de ventilation, il faut au minimum ouvrir les fenêtres 8 minutes par jour.

Ventilation avec un extracteur

C’est l’un des systèmes de ventilation préconisé pour des pièces à forte humidité comme les salles de bains, cuisines, sous-sol et caves. Toutefois, cette solution ne fait qu’évacuer les condensations ou humidité et n’assainit par l’air intérieur. Et en dépit des caissons insonorisés qui diminuent le volume sonore, ce dispositif s’avère bruyant. Mais son principal défaut est qu’il ne peut pas maitriser le débit d’air.

La ventilation mécanique

Si la ventilation naturelle fait défaut à l’intérieur d’une maison ou que le renouvellement de l'air est insuffisamment assuré, il faut dans ce cas opter pour un système de ventilation mécanique. Il existe ainsi plusieurs modes :

  • la VMC simple flux ou double flux,
  • la ventilation mécanique répartie
  • ou encore la ventilation mécanique par insufflation.

Mais pour améliorer la qualité de l'air intérieur il n'y a pas que les différents types de ventilation. Il existe un élément de notre cuisine qui peut nous servir dans la réduction de la pollution dans l'air! Découvrez dans cette page la bicarbonate, l'élément miracle!

Articles similaires